Select preferred language:

fractionalized_nfts_1

NFT

L’essor des NFT fractionnés et les risques associés à cet investissement

May 13, 2022 Luke O’Neill temps de lecture 4 MIN

Les NFT fractionnés sont une tentative de résoudre un problème séculaire : l’accès à la propriété. Avec des NFT extrêmement populaires comme Bored Apes et CrytpoPunks qui se vendent pour plusieurs millions, le partage des coûts et de la propriété pourrait être une opportunité d’investissement intéressante. Mais cela en vaut il vraiment  la peine ? 

Unchained. Le Magazine de Blockpit examine les opportunités et les risques des investissements dans la sphère NFT.

Que sont les NFT fractionnés ?

Les NFT fractionnés sont une nouvelle stratégie d’investissement dans le monde de la blockchain. Lors du fractionnement, les investisseurs achètent une partie, souvent appelée « shard » (éclat), d’un NFT coûteux ou une partie d’une grande collection de NFT.

« Les NFT populaires comme CryptoPunks ou Bored Ape ont des prix planchers élevés de 400 Ethereum, ce qui les rend difficiles d’accès », a déclaré Max Bernt, directeur juridique de Blockpit. « La plupart des gens n’ont pas les moyens de se l’offrir, mais ils en veulent quand même un morceau. C’est donc là que le concept de NFT fractionnés entre en jeu, afin qu’il devienne possible de détenir un certain pourcentage de ces NFT. »

Le fractionnement n’est pas une nouveauté. Les investissements fractionnés permettent de partager la propriété et les coûts avec d’autres, permettant aux gens d’investir dans des actifs qu’ils ne pourraient peut-être pas se permettre seuls.

Les accords de copropriété pour les actifs physiques, tels que les jets privés, les yachts et les propriétés, sont un concept assez connu. Vous ne pourrez peut-être pas vous offrir une maison de vacances à Saint-Tropez, mais ce rêve pourrait devenir réalité si vous et trois amis mettez vos ressources en commun. 

Depuis un certain temps, nous voyons également émerger l’investissement en actions fractionnées, où les investisseurs s’associent pour acheter des actions d’une entreprise.

Aujourd’hui, avec l’émergence des NFT et du métavers, la copropriété est à nouveau en plein essor.

Les NFT fractionnés, comment ça marche ?

Grace Rachmany, consultante en tokenomics, organisations autonomes décentralisées, systèmes distribués et conception de devises chez DAO Leadership, prend l’exemple d’un objet tiré d’un jeu, la Grande Épée du pouvoir, pour expliquer le fonctionnement des NFT fractionnés. 

« La grande épée de puissance fournit au héro des capacités spéciales pour tuer les dragons les plus effrayants, mais malheureusement, il n’y a qu’une seule épée et elle est très chère. Pour acheter la grande épée du pouvoir, plusieurs joueurs se réunissent et l’achètent ensemble, ce qui signifie qu’ils possèdent chacun une « fraction » du NFT », explique-t-elle. 

Si un joueur décide qu’il veut vendre sa fraction, il peut le faire, sans l’autorisation des autres détenteurs de l’épée. « Selon la manière dont la propriété du NFT fractionné est spécifiée, ils pourraient tous avoir des droits de vote qui leur permettent de prendre des décisions concernant l’épée », ajoute Rachmany. Par exemple, ils pourraient voter pour la louer à d’autres joueurs à un prix donné et se partager les bénéfices.

Il existe beaucoup d’autres exemples de F-NFT. Récemment en Autriche, le chef-d’œuvre du début du XIXe siècle de Gustav Klimt « Le Baiser » a été découpé en 10000 fragments numériques et vendu par un musée viennois. D’autres exemples incluent une image fractionnée d’un chien Shibu Inu, qui est devenue la déclaration de mission de Dogecoin. Et plus récemment, des utilisateurs de crypto ont mis aux enchères des F-NFT pour financer l’aide humanitaire en Ukraine.

Les NFT fractionnés sont importants dans le métavers, où les gens peuvent acheter des parties de terrains numériques, les droits de propriété de chaque propriétaire étant encodés sur la blockchain. Par exemple, sur le métaverse, une « parcelle » à côté du manoir de Snoop Dogg dans le jeu The Sandbox a récemment été vendue pour 450000 $.

Quels sont les risques liés aux F-NFTs ?

Bien que les copropriétés facilitent l’accès aux investissements, elles comportent également des risques.

« Il est important de déterminer qui détient les NFT sous-jacents et qui en a les droits ultimes »,  déclare Brock Pierce, président de la Bitcoin Foundation. « Il y a des considérations juridiques lors du fractionnement des NFT car ils sont assimilés à des titres et il peuvent entraîner d’autres complications. »

Émergence d’un cadre réglementaire

Il est possible que les régulateurs classent les F-NFT comme des valeurs mobilières pour protéger le grand public. « Dans ce cas, les NFT ne seront échangeables que sur une plate-forme ou une bourse réglementée », a déclaré Benjamin Zennou, associé directeur chez Enigma Securities, un fournisseur de liquidité crypto réglementé.

La Securities and Exchange Commission (SEC) américaine a récemment commencé à s’intéresser aux F-NFT. S’ils décident que ces derniers sont des titres, cela signifie que les F-NFT seront traités de la même manière que les autres instruments financiers négociables, tels que les actions de sociétés, les obligations ou les produits dérivés. 

Une juridiction floue

« Il n’existe toujours pas de réglementation juridique uniforme, encore moins de lignes directrices pour le traitement fiscal des F-NFT. Cependant, des discussions intensives sont actuellement en cours au niveau de l’OCDE, dont les résultats auront un impact significatif sur la scène juridique internationale », déclare Max Bernt, directeur juridique de Blockpit.

Justin Daniels, associé du cabinet d’avocats Baker Donelson basé à Atlanta, a déclaré que les problèmes de juridiction pourraient donner du fil à retordre aux tribunaux lorsqu’il s’agira de résoudre les litiges. « Si les frais de licence d’un NFT ne sont pas payés, comment la licence peut-elle être révoquée sur une blockchain immuable ? Si un NFT est vendu par un vendeur français sur une bourse britannique et acheté par un acheteur allemand, quelle loi s’applique ? », soulève Daniels.

Régulation des droits de vote

Le Dr Ben Charoenwong, professeur adjoint de finance à l’Université nationale de Singapour, a déclaré que des difficultés pourraient également découler des incertitudes sur la manière de régir les offres d’achat de F-NFT et le transfert de propriété. 

Dans la finance traditionnelle, il existe des mécanismes visant à éviter que les actionnaires minoritaires puissent bloquer la réalisation d’une transaction. « Ne pas avoir de solution à ce problème aura tendance à bloquer les propriétaires de NFT, et par conséquent, le transfert de propriété risque de se transformer en bataille si un nouvel acheteur doit obtenir le consentement unanime de tous les propriétaires du NFT », déclare le Dr Charoenwong.

Retours sur investissement incertains

Comme toujours lorsqu’il s’agit d’investissement, il existe un risque de perte. Comme l’explique le Chainalaysis NFT Market Report de 2021, seuls 28,5 % des NFT négociés sur le marché OpenSea génèrent un profit lorsqu’ils sont achetés lors du minting et ensuite vendus sur la même plateforme. La perspective de gains provenant des NFT fractionnés est susceptible d’être tout aussi, voire plus, petite.

Mauvais joueurs et bots

Le rapport Chainalysis met également en garde : « Un très petit groupe d’investisseurs hautement sophistiqués récolte la plupart des bénéfices de la collecte de NFT… Nous voyons également des preuves possibles de l’utilisation de bots par des investisseurs cherchant à acheter lors d’événements de minting, ce qui pourrait exclure les utilisateurs moins sophistiqués, et même entraîner des échecs de transactions qui entraîneraient des frais pour ces derniers. »

Un avenir incertains pour les NFT fractionnés

Le concept de NFT fractionnés est encore assez nouveau, mais comme le marché des NFT continue de prospérer et que les prix augmentent, cela pourrait être la prochaine grande tendance dans l’espace crypto. 

Alors que les F-NFT sont une autre nouvelle classe d’actifs numériques, les problèmes qu’ils ont créés ne sont pas nouveaux pour les investisseurs, les régulateurs et les intermédiaires. 

Brock Pierce est optimiste : « Je pense que dans le monde des NFT, nous allons voir de plus en plus d’expérimentations en termes de fractionnement, de trading, de prêt et d’autres développements, et nous verrons beaucoup plus d’innovation autour des NFT. »

Le fractionnement NFT ouvre le marché à un bassin plus large d’investisseurs, permet une plus grande liquidité et ouvre la porte à de nouvelles stratégies d’investissement. Cependant, la devise de « DYOR »  (Faites vos propres recherches) est plus pertinente que jamais, car la propriété partagée apporte un nouvel élément de risque dans la jungle qu’est la sphère NFT.

Recommandé pour vous
Metamask

Apr 29, 2022 | NFT

#AMA! 7 questions à MetaMask

Il n’est probablement nul besoin de présenter Metamask, la principale extension de navigateur Ethereum et service de portefeuille, aux adeptes de crypto et de NFT. Créé par la société mère ConsenSys en 2016, MetaMask est le portefeuille non dépositaire le plus populaire, ouvrant la porte aux NFT, DApps et pratiquement tout sur la blockchain.

Lire l'article